Voyage mondial à moto - bidonvilles Dharavi dans la ville de 18 millions de Mumbai


 
Werbung






Il commençait à faire froid. L'hiver est venu en Europe. Il est grand temps de chercher un pays plus confortable pour l'hiver, quand le soleil brille, quand il pleut et gèle avec nous.
 
Que vous chauffiez votre maison avec du mazout (= diesel) ou que vous achetiez rapidement un billet d'avion sur flug.idealo.de, la technologie environnementale et financière ne fait aucune différence. Vous pouvez obtenir les vols les moins chers si vous ne voyagez pas de manière flexible pendant la saison des vacances et réservez à l'avance environ 3 mois.
 
Que diriez-vous de l'Inde, par exemple? Le voyage à travers le Pakistan par voie terrestre peut actuellement être oublié en raison de la situation politique, mais le dos et le dos coûtent le billet avec British Airways sur Londres Heathrow seulement environ 330 euros. Le meilleur moment pour visiter l'Inde du Sud est d'octobre à mai. Pendant la mousson de juin à septembre, il fait aussi beau et chaud, mais il pleut beaucoup et en raison de l'humidité élevée, il ne sèche pas à nouveau.
 
Spontanément, un ami a décidé de m'accompagner dans cette aventure dans cette vision allemande effrayante oh pays si dangereux . J'étais très content. Vous pouvez trouver son blog de voyage magnifiquement écrit émotionnellement ici.
 
Vous devez demander personnellement le visa nécessaire avec un passeport suisse auprès du service des visas indien. Cela dit une note qui pend sur la porte de l'ambassade, qui est rapporté sur le site Web indien comme responsable. Contrairement à l'information sur la page d'accueil de l'ambassade, le service des visas facture 116,60 francs suisses pour le traitement et la restitution du passeport et a un format photo passeport qui est créé pour les photos d'un passeport de 20 francs. L'argent est parti, même s'ils doivent refuser le visa touristique. Cependant, nous avons obtenu le visa touristique de 6 mois facilement une semaine plus tard. Il est immédiatement valide ou commence avec la subvention à exécuter.
 
Avec un passeport allemand, vous pouvez demander un visa touristique à l'arrivée eVisum en ligne pour 70 euros et payer par carte de crédit: https://indianvisaonline.gov.in/visa/tvoa.html
 
Ce visa est valable 30 jours à compter de l'arrivée à l'aéroport indien et peut être demandé au moins 28 jours avant le départ si le vol a déjà été acheté à risque. La confirmation par e-mail du visa est très importante pour le vol. Sans eux, les compagnies aériennes ne vous laisseront pas embarquer.
 
Remarque: La demande de visa a été la partie la plus ennuyeuse de tout le voyage. Sinon l'Inde est suuuuuper !!!
 
À Mumbai, vous avez (encore) un grand avantage avec l'eVisum. Alors que des milliers de personnes doivent attendre à 20 guichets pour vérifier leur visa, le guichet pour le nouveau visa est à peine fréquenté. Au lieu d'un visa j'ai reçu un timbre dans les 5 minutes, a donné mes empreintes digitales et était à l'intérieur.
 
En franchise de droits, vous pouvez stocker des cigarettes bon marché. Vous ne devriez pas changer d'argent à l'aéroport.
 
Le cours offert ici était avec 68 roupies pour 1 euro le pire de l'ensemble du voyage. En outre, des frais de 5% ont été facturés. environ 50 euros pour la route vers le centre et la première nuit d'hôtel étaient assez.
 
Nous avons passé notre première nuit gratuitement à l'aéroport. Après tout, c'était après les formalités douanières et les procédures d'entrée déjà 2 heures du matin et nous avions tout ce dont vous avez besoin: sacs de couchage et mini-systèmes d'alarme, le réveil immédiatement, si quelqu'un fouillait dans les bagages. Notre mélange de vêtements s'est avéré parfait au cours du voyage. En plus de ce que nous avions dans l'avion climatisé et tôt le matin quand il faisait encore frais (chaussures, chaussettes, pantalons longs, sous-vêtements, T-shirt, swatchirt, veste légère, chapeau et bouchons d'oreilles) remis une seconde paire de sous-vêtements et chaussettes juste comme une paire de pantalons courts. En Inde, il faisait assez chaud pour se laver à tour de rôle et le sécher sur mon sac à dos.
 
Le lendemain nous nous sommes plongés dans la mêlée. Depuis l'aéroport international Terminal 2 de la ville de 18 millions de Mumbai GPS 19 ° 06'02.38 72 ° 52'28.26 n'est pas connecté au réseau ferroviaire, nous nous sommes demandés sans connaissance de la langue locale hindi à la gare routière domestique.
 
Le résultat a été que nous avons été mis sur un bus gratuit qui nous a emmenés à Domestic Domestic Airport Terminal 1. De là, un TucTuc nous a apporté pour 50 roupies de roupies à la prochaine gare Vile Pari. La gare la plus proche de l'aéroport international est Andheri.
 
Le métro de Mumbai, autrefois appelé Bombay, est génial. Pour seulement 10 roupies par nez, il vous amène partout dans un rythme très rapide.
 
Il y a un compartiment pour femmes à l'avant et des poignées partout pour tenir. Les endroits les plus aériens sont les portes. Ils ne sont pas fermés pendant le trajet rapide, de sorte que partout les gens se gonflent.
 
Les gens étaient extrêmement amicaux et essayaient toujours de nous montrer le chemin, même s'ils ne le connaissaient pas ou ne nous comprenaient tout simplement pas.
 
Étonnamment, beaucoup de gens en Inde parlaient encore la langue internationale anglaise et ne cessaient de nous demander d'où nous venions et où nous voulions aller.
 
Quand nous leur avons dit que nous voulions visiter les bidonvilles de Dharavi, les plus grands bidonvilles d'Asie, ils nous ont exhortés à nous arrêter.
 
C'était trop dangereux là-bas et nous devrions réserver une visite guidée. Mais ce n'est pas notre façon de voyager.
 
Après avoir déchargé nos bagages dans une chambre double d'hôtel pour 1000 roupies la nuit à 500 mètres de la gare CST (dans nos hôtels nos deux passeports et nos deux visas sont copiés à chaque fois), nous avons acheté deux billets de train au Mahim Junction West GPS 19 ° 2'38.25 "N 72 ° 51'23,03" E.
 
Les gens amicaux nous ont montré le bon train entre les nombreuses pistes et ont ainsi manqué le leur. Nous avons couru seulement avec une caméra et un GPS armés pour trouver le chemin du retour vers les dangereuses rues sombres de l'énorme bidonville.
 
Comme prévu, les gens étaient extrêmement sympathiques ici aussi. Je ne comprends vraiment pas pourquoi vous racontez toujours autant de mauvaises choses.
 
Des enfants venaient de partout et voulaient prendre des photos. C'est incroyable que les gens aient encore 10 enfants , même s'ils ne possèdent pas beaucoup. Trop d'enfants mettent les gens dans le piège de la pauvreté. Les adultes ont remué la tête, ce qui signifie «bienvenue» et «oui» en Inde.
 
Partout, il y avait de petits stands de nourriture, où l'on offrait des légumes, de délicieux fruits, des délices frits ou de la viande crue non cuite. Après tout, la vendeuse remuait régulièrement les mouches. Que nous voulons de la drogue? Non merci
 
Le vrai problème des bidonvilles réside dans les nombreux déchets qui traînent et qui sont rincés une fois par an par la saison des pluies dans les rivières. L'habitat parfait pour les nombreux rats ici. On dirait en Allemagne, encore des semaines après la Saint-Sylvestre.
 
Toujours en Allemagne, la plupart des plastiques ne sont plus utilisés 3Sat Nano
 
Il n'y avait pas de toilettes partout. Beaucoup de gens ont simplement utilisé les voies ferrées à proximité pour se soulager. Le papier toilette en Inde n'est pas le plus vieux journaux. De l'eau ou de la main gauche est utilisée. C'est pourquoi vous ne mangez qu'avec votre main droite sans couverts.
 
Bien que ce soit nouveau pour nous, nous ne nous sentions pas inquiets ici. Les gens étaient amicaux, ont ri, nous ont montré autour de nous et ont pris autant de photos de nous que nous l'avons fait.
 
Certaines personnes n'avaient même pas de maison, mais vivaient littéralement et dormaient dans la rue. Comme en Allemagne. Bien qu'ils n'aient rien, ils nous ont offert des crêpes et ont refusé de payer. Incroyable. Une telle hospitalité n'existe pas en Allemagne.
 
Même les Indiens qui vivent dans la rue sont plus riches qu'un Allemand. En Inde, la dette nationale par habitant n'est que de -6042 dollars par habitant. En Allemagne, chaque citoyen s'élève à -26 000 euros de dette publique à la craie. En outre, chaque dixième citoyen en Allemagne est surendetté par le secteur privé. Cela se traduit par une dette moyenne par habitant de -33 000 euros.
 
Encore et encore nous avons essayé certaines des particules frites offertes. Avec de la nourriture non chauffée, nous étions encore très prudents au début.
 
Entre nos jambes, les cochons et les chiens sauvages errent . Le bidonville est un énorme mélange comme une vie. Différentes religions vivent ici ensemble pacifiquement. Ce n'est pas évident. L'Inde a été divisée en 1947 parce que trop de musulmans, chrétiens et hindous ne peuvent pas vivre ensemble pacifiquement en raison de leur vision du monde conflictuelle. C'est ainsi que le pays Pakistan a vu le jour. Merkel devrait apprendre de cela.
 
Nous avons vu des mosquées, des églises et des temples hindi, des femmes entièrement voilées mais aussi vêtues de couleurs vives.
 
Soudainement, nous avons entendu un battement de tambour. Cela devenait de plus en plus fort. Quand nous avons tourné le coin, nous avons vu des centaines de personnes danser dans la rue.
 
Immédiatement nous étions au milieu de celui-ci. Tout le monde remue la tête. Nous sommes les bienvenus On nous a dit, c'est une fête de mariage.
 
Derrière un autre coin, les hindous considéraient les vaches sacrées considérées par les musulmans comme des aliments.
 
De nouveau, derrière un autre coin, nous étions soudainement au milieu d'une salle de couture et avons dû photographier chacun des employés. Les gens étaient très fiers de nous montrer quelque chose.
 
Avec l'aide du GPS, nous avons trouvé le moyen de sortir du bidonville de Dharavi vers la gare.
 
En CST, nous avons acheté deux billets de train à Goa pour le lendemain matin au bureau de tourisme au premier étage. Nous avons pu payer avec des euros et donc 100 euros sans frais comme au changement de l'aéroport.
 
Comme le train était réservé à l'avance, nous n'avions qu'un canapé dans le wagon-lit pour le voyage aller. C'était très confortable.
 
L'ensemble de la route de 600 km à Margao a pris 14 heures et coûté 780 roupies = 11 euros pour 2 personnes.
 
Depuis le chemin de fer allemand peut apprendre quelque chose. Pour le voyage de retour nous avons réservé assez tôt un train de nuit et deux chaises de plage pour le même prix. Avec plus d'un million d'employés, Deutsche Bahn est le plus gros employeur de l'Inde. Chaque année, il y a 15 000 morts en raison d'accidents de train. Avec la carte de crédit, vous pouvez également réserver en ligne ici.
 
Voyage en train est en Inde en comparaison avec les promenades en bus d'horreur avec des conducteurs agressifs sur les nids de poule vraiment sympa et vous pouvez faire sans conduite de nuit sur les hôtels.
 
Au lieu de cela, Jasmin a été invité par d'autres voyageurs à jouer aux cartes, etc.
 
Toutes les quelques minutes, un marchand passe et propose un sandwich, un café, un thé ou des bonbons. Le temps passe vite.
 
Arrivés à Margao, état de Goa, nous avons rempli nos bouteilles d'eau. Heureusement, les principales stations en Inde ont des puits d'eau potable spéciaux. Ansonsen coûté 1 litre d'eau potable dans le magasin 20 roupies et 2 litres 30 roupies et 5 litres 65 roupies. Cela rend l'eau potable plus chère que l'huile minérale.
 
Juste à côté de la gare vous obtenez pour 25 roupies donc environ 33 cents de délicieuse omelette aux oignons et sur demande sans piment épicé dans les crêpes Chapati. Très savoureux !!! De trois vous êtes complet pour moins de 1 euro.
 
Sont également offerts des triangles de Samosa faits de pâte avec une délicieuse garniture, des boules de Pam avec une garniture délicieuse et des boulettes de bhajac de pommes de terre râpées, offertes pour 10 roupies chacune.
 
Le fait que je continue à revenir à mon repas montre à quel point nous avons aimé ça et cela, même si beaucoup de gens nous avaient prévenus avant de voyager en Inde.
 
Nous avons aussi aimé la manière détendue et simple des gens. Il n'y a pas de grands noms et de grands professeurs ici qui vous montrent quand vous utilisez votre propre tête et ne suivent strictement aucune règle stupide.
 
Au lieu de cela, tout le monde peut faire ce qu'ils aiment ici.
 
Parking dans l'interdiction de stationnement? Pas de problème Portez un casque? Est-ce seulement sur le papier. Les règles de circulation? Qu'est-ce qu'ils sont?
 
Néanmoins, tout est en cours d'exécution. Personne n'insiste sur sa droite mais tout le monde garde les yeux ouverts.
 
À Margao, je n'ai pas réussi à louer une moto. Nous étions encore envoyés de A à B et retour, car poliment personne ne voulait admettre qu'il ne connaissait pas de propriétaire.
 
Ensuite, nous avons eu le bon conseil de prendre le bus local pour 10 roupies par nez de City Square à Benaulim Beach à 7 km. Un TuckTuc coûte 150 roupies pour la même distance.
 
Il y a des touristes là-bas et c'est pourquoi les motos y sont louées. Droit.
 
Tout d'abord, cependant, nous étions fatigués et avons fait un hôtel pour 700 roupies avec ventilateur et douche mais malheureusement beaucoup de moustiques. Depuis la tente a des avantages.
 
Le lendemain matin, nous avons marché avec nos bagages légers à la Banque de l'Indie dans le centre-ville pour changer l'argent. Cela nous a dirigé vers un magasin Western Union de l'autre côté de la rue.
 
Ici, un Arabe nous a offert un bon taux de 70 à 1 sans frais supplémentaires. Nous avons échangé 300 euros. Un an plus tard, les grosses factures en Inde ont été soudainement déclarées invalides. Il n'y a pas de dépendance envers les politiciens.
 
Puis nous avons pris le bus, qui nous a quitté une demi-heure plus tard sur Benaulim Beach 14 ° 15'00.00 73 ° 55'16.57 out.
 
J'ai garé Jasmine avec nos bagages à l'ombre d'une maison et j'ai fait mon chemin.
 
J'ai été approché directement à l'intersection entre les deux supermarchés. Tu veux un scooter? Oui!
 
En raison de la longue période de location de 2 semaines, nous avons convenu de 250 roupies au lieu de 300 par jour et scooter. C'est à peu près 4 euros. Pour le ravitaillement, il a calculé 6 litres. C'était plus que réellement entré.
 
L'homme était au téléphone et peu de temps après, quelqu'un a conduit avec un scooter de location Honda Activa.
 
Les véhicules de location en Inde doivent avoir une plaque d'immatriculation noire avec des numéros jaunes. Ils ne doivent pas être confondus avec les marques blanches normales.
 
L'homme a poussé la clé dans ma main et m'a montré les papiers de scooter. Ceux-ci sont situés sous le siège.
 
Il y avait aussi un casque. C'est ça Comment? Pas de paperasse?
 
L'homme ne voulait pas savoir mon nom ou si j'avais un permis de conduire.
 
Où est-ce que je vis? J'ai donné le nom d'un hôtel pour lequel quelqu'un m'avait précédemment donné une carte de visite.
 
Ok. Puis j'ai payé à l'avance et photographié par souci de sécurité, tous les dommages antérieurs très précisément.
 
Heureusement, ce repas allemand n'était pas nécessaire en Inde par rapport à la Thaïlande.
 
Le deuxième scooter que je peux ramasser le lendemain matin. Parfait.
 
Rapidement, j'ai monté l'allume-cigare pour alimenter le système de navigation et recharger les caméras pendant la nuit, sur la batterie.
 
Puis j'ai ramassé Jasmin et l'ai conduite à la plage. Nous avons laissé nos bagages en vue sous la surveillance de vaches en liberté.
 
Pour la nuit nous avons conduit un peu à l'intérieur et avons cherché un endroit pour camper.
 
La mobilité de votre propre véhicule offre l'énorme avantage que vous pouvez quitter la ville et pas besoin d'hôtels en permanence coûteux et infestés de moustiques. S'il y en a.
 
Le lendemain matin, nous avons pris le deuxième scooter comme convenu. Encore une fois sans un bail ou d'autres documents.
 
Puis nous avons entrepris d'explorer l'Inde par la circulation à gauche. Les règles de circulation étaient simples: vous conduisez toujours la nuit sans lumière. Il semble interdit de regarder à droite et à gauche avant de prendre la route principale. On ne fait pas de coups d'épaule en Inde non plus. Au lieu de cela, vous klaxonnez avant de vouloir dépasser. Cela fonctionne parfaitement. Donc, on sait toujours acoustiquement si quelqu'un est derrière vous et peut alors faire de la place. Sinon, vous vous concentrez sur les nids de poule. Les radars automatiques n'existent pas. Ceux-ci seraient volés immédiatement.
 
D'abord nous sommes allés au sud. Ici étaient à côté des habitants et de nombreux touristes avec des scooters sur le chemin.
 
Nous avons visité beaucoup de belles plages. Nous avons aimé Palolem Beach GPS 15 ° 00'36.44 74 ° 01'23.63 meilleur, donc nous l'avons choisi comme destination pour notre dernière semaine.
 
Puis nous avons basculé vers l'est. Soudain, c'était fini avec les touristes.
 
Bien que beaucoup louent un véhicule, personne ne semble être à plus de 10km de notre hôtel.
 
Cela a également prouvé la plaque d'immatriculation. Après seulement quelques kilomètres Jasmine m'a fait prendre conscience que mon seul vrombissement sur une vis derrière. Rapidement j'ai remplacé la vis manquante par un lien de câble apporté. Maintenant vous ne pouvez plus jamais le perdre.
 
Partout où nous sommes venus, nous avons été accueillis avec étonnement et joie: "Namaste!" Encore et encore nous avons été conduits ou voulions prendre une photo avec nous.
 
En Inde, la plupart des gens possèdent un smartphone avec une caméra.
 
Dans mon Garmin Nüvi 255w, j'ai choisi l'itinéraire le plus court. Ceci a l'avantage que vous n'avez pas à conduire la route principale avec la circulation surpeuplée avec quelques mauvais nids de poule, mais en partie sur les routes de terre et à travers de petits villages.
 
Les routes principales, par exemple, la route côtière comme la plupart des connexions nord-sud.
 
Si vous conduisez en zigzag, vous aurez à peine à vous battre sur votre propre voie en doublant, en remettant en état les camions.
 
La carte pour l'Inde que j'ai reçu gratuitement d'OpenStreatmap.
 
Notre destination était le temple Humpi distant de 350 km. L'une des attractions en Inde, à laquelle la plupart des voyagistes commerciaux conduisent.
 
En raison des nombreuses escales sympas, des mauvaises routes et de l'incroyable nombre de Speedbelers Hubbel non signalisés et donc très dangereux, notre vitesse de croisière était en moyenne de 40 km / h.
 
Vous pouvez rarement donner le plein régime pendant plus de 30 secondes, alors vous devez freiner de nouveau à cause du prochain nid-de-poule ou animal sur la route de 80 km / h.
 
Plus que notre avec 3 litres sur 100 km motos 110ccm vraiment économiques, donc personne n'a besoin. Les stations d'essence sont tous les 100 km. 1 litre de carburant coûte 65 roupies, soit environ 95 cents. Grâce à leur variomatic, cependant, l'accélération des scooters était si bonne que vous pouvez rapidement passer les ralentisseurs sur divers camions et bus qui émettent des andains noirs.
 
Vers le soir, nous avons dressé la tente cachée dans le paysage plat dans un trou d'eau sèche. Lorsqu'on leur a demandé officiellement, les gens ont malheureusement continué à nous renvoyer. Apparemment, ils avaient peur de la police.
 
Au petit déjeuner dans un joli village le lendemain matin, les habitants ont voulu nous montrer quelque chose.
 
Grâce à des rues sinueuses, nous avons été conduits à un temple antique. Un vrai conseil d'initié auquel aucun autre touriste ne vient.
 
Nous avons été fièrement montré l'entrée. Nos affaires nous avons laissé sans surveillance dans nos véhicules.
 
Ici, les gens étaient si incroyablement amicaux et tout le monde connaît tout le monde, personne ne vole rien.
 
Après avoir visité le temple, un homme nous a même invités chez lui. Le village entier nous a suivis.
Dans son studio, où il vit avec sa femme et ses enfants, il nous a montré un album photo avec des photos de son mariage.

Un geste très spécial.
Nous étions invités avec des amis. Mon expérience de voyage précédente que les gens sont les plus amicaux, moins ils ont, confirmé une fois de plus. Continuez à la page suivante.
Werbung




 
  En utilisant cette page, vous autorisez les cookies.
X